Les Nouvelles de la Boulangerie

Plus de communication avec la géolocalisation

85% des utilisateurs de téléphone mobile veulent repérer le commerce le plus proche par la géolocalisation*. Cette technologie est donc un atout pour attirer dans votre boutique les consommateurs situés à proximité. Explications et panorama des applications disponibles.

Pourquoi géolocaliser votre commerce ?

La géolocalisation permet de positionner un objet ou un individu à partir de ses coordonnées géographiques. A l’origine utilisée pour la navigation routière par GPS, cette technologie est aujourd’hui appliquée pour localiser une personne connectée à un site web ou une application mobile. Rechercher un commerce autour de soi, via son ordinateur et surtout son smartphone, est devenu une habitude.

Pour le commerçant, c’est un atout pour accroître sa visibilité, attirer davantage de clientèle et grâce à certaines applications, proposer des offres ciblées.

La plupart des applications de géolocalisation conjuguent répertoire d’adresses et recommandations d’internautes. Vous y inscrire est indispensable pour étoffer la description de votre boulangerie-pâtisserie en donnant des informations complémentaires (horaires, liens vers site web et facebook, photos…) et surtout garder le contrôle sur votre page. Si vous ne parlez pas de votre commerce, d’autres s’en chargeront ! Veillez ainsi à votre e-reputation en répondant aux avis négatifs (voir notre article dans le n°897). La plupart du temps, l’inscription est gratuite, certaines options payantes.

Quelques applications

Voici une sélection d’applications mobiles qui permettent de géolocaliser, entre autres, les commerces de bouche et restaurants. Elles sont plus ou moins développées à ce jour. Selon les applications, l’objectif pour le commerçant est de se faire connaître, communiquer sur ses offres ou proposer le click and collect.

1. Se faire connaître

Dismoioù, Justacoté, Foursquare, Yelp, parmi les plus utilisés, fonctionnent comme des réseaux où chaque membre partage avec autrui ses adresses préférées et recommandations. Le commerçant peut, selon l’expression, « revendiquer » son entreprise pour compléter et contrôler le contenu de sa fiche. Plus que de simples annuaires, ces applications aident à capter le client « idéal » : l’application repère les goûts de l’utilisateur en fonction de ses recherches et des adresses qu’il plébiscite, afin de lui recommander d’autres commerces. Enfin, avec la plupart des applications, le commerçant peut proposer des réductions ou des bons cadeaux aux internautes qui visitent sa boutique.

Selon le même principe, DuBonPain, créé par trois étudiants, a pour objectif de recenser les boulangeries de France avec possibilité pour les artisans de personnaliser leur page.

2. Communiquer sur ses offres spéciales

Lancée fin 2015 sur Bordeaux, l’application The Must, dédiée aux commerces indépendants, permet d’envoyer des notifications sur les mobiles pour proposer des offres flash (offres valables sur une courte durée) aux consommateurs situés dans un rayon de 1 à 50km. L’intérêt est de communiquer en temps réel sur son actualité. Dans la même lignée, les applications anti-gaspi Justoclic et Optimiam permettent d’informer sur ses invendus en fin de journée.

3. Proposer le click and collect

Comme nous l’évoquions le mois dernier dans l’article « Le Click and collect », certaines applications telles Miamexpress ou Rapidle cumulent géolocalisation et fonction de commande avec retrait express en magasin.

 

 

* Mappy / BVA – Baromètre Web-to-store 2014