Les Nouvelles de la Boulangerie

Point d’étape sur la candidature de la Baguette à l’UNESCO

Depuis l’inscription à l’Inventaire national obtenue fin 2018, la préparation de l’étape « UNESCO » continue et comprend trois chantiers principaux : les mesures de sauvegarde, l’enquête anthropologique et les lettres de soutien.

Les mesures de sauvegarde

Elles sont l’une des différences principales entre le dossier français et le dossier pour l’UNESCO. Elles visent à protéger les savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain pour assurer qu’ils ne soient pas menacés à l’avenir et qu’ils continuent à être transmis de génération en génération. Pour s’assurer que les mesures proposées dans le dossier conviennent aux professionnels, plusieurs réunions et de nombreux entretiens téléphoniques ont été menés ces derniers mois.

L’enquête anthropologique

Afin d’enrichir le dossier, une enquête anthropologique est menée par des étudiants de l’Université de Tours, spécialisés dans l’étude des questions liées à l’alimentation. Les étudiants ont commencé début mars à se rendre dans différentes boulangeries pour consigner les différentes pratiques sociales qui se créent autour de la baguette. Un tour de France était prévu pour qu’ils puissent comparer les pratiques des différentes régions, mais l’épidémie actuelle a conduit à repenser les modalités de l’enquête. Ils ont finalement mené de nombreux entretiens téléphoniques et ont diffusé un questionnaire aux consommateurs. La phase de recueil d’informations s’est terminée fin avril ; ils sont désormais en train d’analyser les informations collectées.

Les lettres de soutien

Afin que la candidature ait le plus de chance d’être reconnue par l’UNESCO, elle doit être accompagnée du plus grand nombre de soutiens possibles (cf. encadré). Votre témoignage est personnel et il n’y a aucun modèle à suivre. Racontez-nous vos souvenirs d’enfance, anecdotes et autres points de vue liés à la baguette de pain. La Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française compte sur vous ! 

Notre objectif est de nous présenter à l’automne devant le Comité du patrimoine ethnologique et immatériel, qui décide des dossiers présélectionnés pour représenter la France à l’UNESCO. Les dossiers sont ensuite transmis au ministre de la Culture qui décidera du dossier qui portera nos couleurs à l’UNESCO.

La France devra transmettre sa candidature à l’UNESCO d’ici mars 2021.

Anne Mortreux

Appel à soutien pour la candidature de la baguette à l’UNESCO

Nous avons besoin de vos lettres de soutien pour accompagner cette candidature.

Comment soutenir la baguette ?

Votre témoignage est personnel et il n’y a aucun modèle à suivre. Racontez-nous vos souvenirs d’enfance, anecdotes et autres points de vue liés à la baguette de pain.

Les éléments à faire obligatoirement figurer :

– Objet : soutien à la candidature de la baguette à l’UNESCO ;

– Votre nom, votre prénom, votre qualité et votre signature en bas de lettre ;

– La lettre peut être manuscrite ou tapée à l’ordinateur.

Pour l’envoyer par e-mail :

– Si vous avez un scanner, envoyez votre lettre signée par scan à l’attention de M. Dominique Anract, Président de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française ;

– Si vous n’avez pas de scanner, envoyez votre lettre en format Word ou en corps de mail avec une photo de votre signature ;

– Envoyez le tout par mail à : unesco@boulangerie.org

Pour l’envoyer par courrier postal :

Envoyer votre lettre signée, préciser lieu, date, objet : Soutien à la candidature de la baguette à l’UNESCO) à l’attention de M. Dominique Anract, Président de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française à l’adresse suivante : 27 avenue d’Eylau 75016 Paris