Les Nouvelles de la Boulangerie

Prévenir les vols

Saint-André-de-Cubzac, Besançon, Berck, Saumur… C’est un fait : les vols, le vandalisme en petits commerces se multiplient ces dernières années. Et ils ne concernent pas que les grandes métropoles ou la région parisienne ! Au-delà du constat, ou de la crainte de vivre en l’attente du pire, une seule injonction : prévenir.

Ces dernières années, boulangeries et pâtisseries deviennent des cibles privilégiées, car considérées comme moins sécurisées que les autres commerces. Si les méfaits se déroulent à n’importe quel moment de l’année, force est de constater que leur nombre prend de l’ampleur, avec une recrudescence lors des périodes de vacances et en fin d’année. Des vols qui ont de nouveau bondi l’année dernière. Effectués parfois avec violence, ils sont souvent accompagnés de dégradations concomitantes – découpage de toit, vitrine défoncée à la voiture bélier, effraction par les portes arrière… – toujours dans le but de s’approprier le produit de votre travail ou, « tout simplement », de vous voler boissons et nourriture !

Pourquoi choisir la télésurveillance ?

Les commerces équipés de la télésurveillance ont quatre fois moins de risques de subir une effraction. Et lorsqu’il y a intrusion, la probabilité de dégradation et de vol est diminuée de moitié.

S’équiper d’un matériel de télésurveillance, c’est surtout prendre l’assurance de bénéficier d’un œil sur le commerce, ses biens et les personnes à toute heure du jour et de la nuit, et ceci chaque jour de l’année. Le système mis à disposition par MAPA Télésurveillance Commerce est notamment opérationnel 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et peut être relié à un agent certifié en cas de problème. Pour bénéficier d’une fiabilité sans faille, le matériel doit néanmoins être certifié APSAD Télésurveillance de type P3.

Comment la télésurveillance opère1 ?

Ce sont en général des systèmes conjuguant à la fois simplicité et haute technologie pour vous garantir une sécurité à tout moment. Ils peuvent être composés de différents éléments. MAPA Télésurveillance Commerce comporte notamment des détecteurs d’ouverture qui se posent sur les fenêtres, les portes… Placés aux endroits stratégiques de passage, ils réagissent par détection infrarouge à une présence dans la pièce.

Dès lors qu’un mouvement est détecté, une série de photos est prise. Elles permettent d’effectuer une « levée de doute » (grâce au pilotage à distance) ou de se déplacer rapidement. Et si l’on arrive trop tard, la qualité des photos contribuera à l’identification du voleur, et ce, même dans l’obscurité, grâce à un flash intégré au détecteur de mouvement.

La station déclenche alors une sirène de plus de 95 dB, et un opérateur certifié interpelle l’intrus : effet dissuasif garanti ! En parallèle, le commerçant est prévenu directement de l’intrusion. S’il est présent lorsque le voleur se trouve dans les lieux, il peut actionner un bouton d’urgence qui préviendra immédiatement un agent de sécurité grâce à l’envoi d’une alerte silencieuse via la station de télésurveillance. Enfin, la signalétique extérieure indiquant que le commerce est équipé d’une télésurveillance permet d’avertir les malfrats et, surtout, de les dissuader d’entrer…

Quand choisir un matériel de pro ?

Matériel « grand public » ou matériel de « pro » : il ne faut pas hésiter sur les options offertes par un matériel adapté aux configurations de locaux professionnels. À la différence des systèmes disponibles pour les particuliers, les matériels professionnels adaptés aux commerces permettent d’envoyer, en cas d’alarme déclenchée, un agent de sécurité sur place. C’est lui qui se charge de prévenir les forces de l’ordre en cas d’effraction. Il sera également chargé de la sécurisation des locaux (gardien, remplacement des portes…). Des options indispensables aux boulangers, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année.

1 Services disponibles selon les formules choisies. Renseignez-vous auprès d’un conseiller MAPA.

5 avantages

– Installation effectuée par un professionnel ;

– Bouton d’urgence en cas d’agression ;

– Téléinterpellation immédiate ;

– Maintenance du matériel comprise ;

– Gardiennage du site après effraction.

Prévention : les astuces

– Compter les recettes en dehors des heures d’ouverture à la clientèle, dans un local verrouillé ;

– Ne pas laisser d’argent ou le fond de caisse dans les locaux après la fermeture ;

– Être particulièrement vigilant lors de l’ouverture et de la fermeture de l’entreprise (éviter d’être seul dans l’établissement à ces moments) ;

– Remettre les espèces en banque le plus souvent possible (ainsi que les tickets restaurant) ;

– Ne pas transporter les espèces dans un véhicule en dehors des heures habituelles de travail.

Pour en savoir plus, contactez votre conseiller MAPA