Les Nouvelles de la Boulangerie

Prévention santé – Pâtissiers : gare au sucre et à la carie dentaire !

Le Régime Social des Indépendants (RSI) d’Ile-de-France Centre a organisé un examen de dépistage de la carie du pâtissier en 2009. Bilan…

 

Les professionnels travaillant le sucre (les boulangers, pâtissiers, confiseurs, chocolatiers,…) sont en contact permanent avec les poussières de sucre lors des préparations, dans des postes de travail parfois mal ventilés. Ces vapeurs se déposent sur les dents et peuvent entraîner un risque de carie 2 à 3 fois plus important dans cette profession ; cela peut aboutir à une carie caractéristique dite « carie du pâtissier ».
Cette carie se présente sous la forme d’une tâche brunâtre, à la limite dent /gencive, plutôt localisée aux dents antérieures et sa caractéristique principale est d’être le plus souvent indolore, ce qui n’incite pas à aller consulter tout de suite.
Des gestes professionnels comme le fait de goûter fréquemment, alliés à une alimentation fragmentée avec un brossage des dents insuffisant, dus à des horaires irréguliers, sont autant de facteurs de risque d’apparition de caries.
Bilan bucco-dentaire
Cette exposition particulière à la carie dentaire a amené le RSI d’Ile-de-France Centre à inviter tous les artisans et commerçants des métiers du sucre de Paris et de Seine Saint Denis, qui n’avaient pas consulté un chirurgien dentiste depuis trois ans, à bénéficier d’un examen de dépistage.
Sur Paris et la Seine Saint Denis, seul 1 professionnel des métiers du sucre sur 10 n’avait pas consulté depuis 3 ans, ce qui caractérise cette profession qui consomme plus d’actes dentaires que les autres professions indépendantes. Après le bilan bucco-dentaire réalisé par le chirurgien dentiste conseil de la caisse, des informations et des conseils personnalisés ont été délivrés à chaque assuré car certaines mesures de prévention peuvent permettre de diminuer ces risques.
Au niveau du poste de travail, il est fortement recommandé de contrôler les ventilations, de mettre un masque pour limiter l’exposition aux poussières de sucre et d’éviter de trop goûter quand c’est possible.
Au niveau des règles d’hygiène buccodentaire, le brossage régulier des dents, sur le poste de travail, est indispensable. L’information du personnel, exposé dès l’apprentissage, ainsi qu’un suivi régulier chez le chirurgien dentiste une à deux fois par an sont préconisés. Y penser, c’est déjà prévenir…