Les Nouvelles de la Boulangerie

Rapprochement UPA -UNAPL

Michel Chassang, président de l’UNAPL et Jean-Pierre Crouzet, président de l’UPA, ont signé le 10 juin, un protocole d’accord tendant à organiser formellement la concertation et les échanges entre les deux organisations, notamment à travers la création d’une commission permanente qui se réunira au moins trois fois par an.

Conformément à ce protocole, les représentants des deux organisations tenteront de dégager des orientations communes avant chaque négociation, de sorte que les négociateurs de l’UPA seront porteurs des positions et des propositions des deux organisations.

Depuis le protocole d’accord du 30 janvier 2014 conclu entre les organisations patronales interprofessionnelles (MEDEF, CGPME, UPA) et les organisations patronales multi-professionnelles (FNSEA, UNAPL, UDES), et transcrit dans la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie, les organisations patronales interprofessionnelles seront amenées à consulter les trois organisations multi professionnelles, avant la signature de tout accord national interprofessionnel.

Constatant que les entreprises représentées respectivement par l’UPA et par l’UNAPL ont de nombreux points communs et partagent souvent les mêmes priorités, les deux organisations ont décidé de faire un pas supplémentaire en opérant un rapprochement.

« Nos intérêts sont liés, nos formes d’entreprises sensiblement les mêmes. Les entreprises de l’artisanat et du commerce de proximité comme les entreprises libérales sont de petites structures de proximité, dont le patron est le plus souvent en lien direct avec ses clients, les consommateurs » indique Jean-Pierre Crouzet.  Ces catégories d’entreprises sont particulièrement pénalisées par le coût du travail et par le niveau des prélèvements obligatoires sur les entreprises, en particulier quand le chef d’entreprise a le statut de travailleur indépendant.