Logo Les Nouvelles de la Boulangerie

Réaction à la polémique sur la composition du pain

Dans l’attente du rendez-vous demandé à la Directrice de la publication du magazine 60 millions de consommateurs pour débattre sur la méthodologie de l’enquête mettant en avant, dans son édition de février 2019, la présence de mycotoxines et pesticides dans le pain, notamment issus du secteur artisanal, Dominique Anract, Président de la Confédération nationale de la Boulangerie-Pâtisserie, a regretté la tendance alarmiste de l’article en question qui contient des imprécisions majeures. D’une part, le test, portant sur 16 baguettes, n’a pas de signification statistique. D’autre part, dans la grande majorité des produits testés, la réglementation européenne, stricte sur les pesticides et les mycotoxines, est respectée. Soucieux néanmoins de ne pas entamer la confiance que les consommateurs accordent à leur boulanger artisanal, Dominique Anract a également exprimé une demande de rendez-vous auprès de l’Association nationale de la Meunerie française (ANMF), dans la mesure où la responsabilité de la présence de résidus de contaminants relève de l’amont. Un travail de filière est en effet nécessaire pour éviter que, dans l’avenir, l’image du pain, en particulier celui produit dans les boulangeries artisanales, soit à nouveau abîmé.