Les Nouvelles de la Boulangerie

Bugnes

Vive Mardi gras Le jour de Mardi gras, tout est permis ! La tradition se perd, mais on utilisait ce jour-là tous les restes de graisse qui ne serviraient pas de si tôt pour préparer fritures, bugnes et beignets. Car vient ensuite le Carême, période de pénitence et de jeûne, qui durera 40 jours jusqu’à Pâques. Cette pâtisserie est connue de tous les Lyonnais. On rencontre le mot…

L’accès à la totalité de l’article est protégé

Connectez-vous Abonnez-vous

L'abonnement au journal vous offre un accès à la totalité des contenus du site, ainsi qu'un an d'abonnement au journal papier.

Vous pouvez également souscrire à un abonnement de 24h pour accéder à la totalité des contenus du site