Les Nouvelles de la Boulangerie

Recrutement : des simulateurs pour estimer le coût de l’embauche

L’embauche est un moment crucial ponctué de nombreuses interrogations. Il faut tout d’abord trouver la bonne personne pour le bon poste, ce qui n’est pas toujours simple. Il s’agit également de connaître le coût économique engendrer par cette embouche, qu’il s’agisse d’un CDI, d’un CDD ou d’un apprenti. Pour répondre à cette question stratégique, deux simulateurs sont à votre disposition.

CDI et CDD

Pour les CDI et les CDD, le Ministères de l’Économie et des Finances, de l’Action et des Comptes publics a mis en place un simulateur sur le site « https://mon-entreprise.fr/simulateurs/salarié ». Il évalue rapidement le coût d’une embauche, en faisant ressortir combien touchera l’employé comme salaire net mensuel et quel coût total cela représente pour votre entreprise. Vous devez commencer par indiquer un salaire chargé, un salaire brut de base ou un salaire net. Ce simulateur permet également de découvrir le détail de toutes les cotisations (part employeur et salarié).

Pour calculer le surcoût lié à l’embauche d’un CDD, vous devez cliquer sur « Affiner le calcul » et choisir « CDD ». Le simulateur estime, dans le détail des cotisations, le montant de la prime de fin de contrat du salarié.

Temps partiel, cadre ou non cadre, montant de la complémentaire santé… sont aussi pris en compte. En cliquant sur « Affiner le calcul », le simulateur intègre un grand nombre d’autres données !

En complément de ce service, le site « aides-entreprises.fr » vous permet de vous renseigner sur la nature et le montant des aides auxquelles vous pouvez avoir droit dans le cadre d’une embauche notamment.

L’apprentissage

Contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation, il est également possible d’évaluer le coût de l’embauche d’un apprenti sur le site du Ministère du Travail « https://www.alternance.emploi.gouv.fr/portail_alternance/jcms/hl_6238/simulateur-alternant ». Ce simulateur permet d’estimer le coût salarial pour l’employeur (salaire brut annuel et cotisations patronales totales) de l’embauche d’un apprenti, les aides financières nationales (Aide TPE Jeunes Apprentis, exonération de cotisation sociale et crédit d’impôt) ainsi que les aides financières régionales (Prime à l’apprentissage et aide au recrutement d’un apprenti supplémentaire) qui vous seront versées.