Les Nouvelles de la Boulangerie

SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL : Electricité et sécurité

Tout salarié est amené à travailler avec du matériel électrique et peut être confronté à un accident d’origine électrique. La prévention des risques repose sur la mise en sécurité des installations et des matériels électriques ainsi que sur le respect des règles de sécurité lors de leur utilisation.

Les dangers électriques

Le passage d’un courant électrique à travers le corps humain, même de faible intensité, est dangereux et peut entraîner des séquelles temporaires ou permanentes (brûlures, séquelles neurologiques, cardiovasculaires ou sensorielles), voire la mort de la personne. De plus, les accidents d’origine électrique seraient à l’origine de 20% des incendies.

La prévention du risque électrique

L’employeur qui utilise des installations électriques sur les lieux de travail doit respecter les règles du Code du travail. Les principales obligations sont :

·         Maintenir les installations électriques en conformité.

·         Assurer la surveillance et la maintenance des installations et des matériels électriques.

·         Vérifier ou faire vérifier les installations électriques.

Les équipements électriques doivent être conçus et installés de manière à supprimer ou, à défaut, réduire le risque électrique à la source. L’objectif prioritaire est d’éviter tout contact, qu’il soit direct ou indirect, avec des pièces nues sous tension. Le matériel électrique doit toujours être utilisé avec soin, en veillant à ne pas le détériorer. Le salarié utilisant ce matériel doit respecter les consignes fournies par l’employeur. Il est tenu d’en vérifier l’état et de signaler toute détérioration à son encadrant.

L’habilitation des intervenants en électricité.

Pour intervenir sur ou à proximité d’une installation électrique, il est obligatoire de posséder une habilitation délivrée par l’employeur. Cette habilitation témoigne de la capacité d’une personne à effectuer des opérations en toute sécurité et de sa connaissance de la conduite à tenir en cas d’accident. Avant d’être habilité, le salarié doit avoir été formé et avoir été déclaré apte par le médecin du travail.

Les vérifications périodiques des installations électriques

La vérification périodique des installations électriques est obligatoire pour tout établissement ayant au moins un salarié ou recevant du public. Ces vérifications sont effectuées par un organisme accrédité par le comité français d’accréditation (COFRAC). La périodicité de cette vérification est annuelle. Toutefois le délai entre deux vérifications peut être porté à deux ans si le rapport précédent ne présente aucune observation ou si l’employeur a fait réaliser les travaux de mise en conformité.

Si les vérifications ne sont pas effectuées : l ‘employeur peut être sanctionné (du simple procès verbal jusqu’au lancement d’une procédure judicaire) par l’inspecteur du travail. De plus, l’assureur peut également rompre le contrat d’assurance ou refuser les dédommagements en cas d’incident lié à l’installation électrique. Enfin, des sanctions pénales peuvent être prises contre l’employeur suite à un accident.

 

Source : INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents de travail et des maladies professionnelles).