Les Nouvelles de la Boulangerie

Stage viennoiseries : le savoir-faire artisanal mis en pratique !

Ce stage a pour objectif de permettre aux artisans et salariés en boulangerie-pâtisserie d’acquérir les techniques de fabrication artisanale de la viennoiserie.
A droite : Emmanuel Gripon et Philippe Hermenier.

La Fédération régionale de la Boulangerie Nouvelle Aquitaine, présidée par Emmanuel Gripon, également vice-président de la CNBPF, a proposé aux Fédérations départementales de la Boulangerie de la zone nord (Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne et Creuse) de participer à un stage de fabrication de viennoiseries.

Acquérir les techniques

Ce stage offert par la Confédération Nationale de la Boulangerie Française, en collaboration avec l’Institut National de la Boulangerie-Pâtisserie (INBP), a pour objectif de permettre aux artisans et salariés en boulangerie-pâtisserie, d’acquérir les techniques de fabrication artisanale de la viennoiserie, en distinguant les étapes qui peuvent être mécanisées, ou non, afin de pérenniser et valoriser le savoir-faire artisanal.

C’est donc au siège social de la Fédération régionale à Niort, le 14 juin dernier, qu’une dizaine d’artisans et salariés a répondu présent à cette invitation.

Sous la houlette de Philippe Hermenier, formateur à l’INBP et Meilleur Ouvrier de France, c’est dans une ambiance conviviale qu’ont été fabriquées différentes viennoiseries : croissant, pain au chocolat, croissant bicolore, pain aux raisins feuilleté, brioche, pain viennois orange et chocolat, huit pistache-abricot.

Valoriser le fait maison

Un premier stage, réunissant de nombreux participants assidus, avait eu lieu le 15 avril dernier à la Fédération de la Boulangerie de Loire atlantique, en présence de Jean-Yves Gautier, son président.

Ces stages « Viennoiseries » ont pour but de valoriser le croissant fait maison, porté par Dominique Anract. La campagne de communication lancée par la Confédération en janvier dernier a permis de mettre l’accent sur le « Croissant d’artisan » : un produit symbolique du savoir-faire boulanger, en lançant une affiche dédiée.

Rappelons également que le Concours national du meilleur croissant au beurre aura lieu du 28 au 30 octobre à Ferrières (Seine-et-Marne).

L’engagement du Président Anract

« Nos boulangers se battent pour fabriquer leurs croissants et le dire aux Français qui, chaque jour davantage, recherchent des produits faits maison, sains, simples, respectueux de l’environnement. Le croissant maison, c’est nous et seulement nous, les artisans ! ».

Une charte de qualité est en cours de finalisation. Elle doit devenir un emblème qui permettra d’affirmer la qualité incontestable des produits artisanaux.