Les Nouvelles de la Boulangerie

Stages de courte durée à Rouen

Catalogue INBP 2010 : joli cru !

 

Des stages adaptés aux réalités de l’entreprise Les chefs d’entreprise et les salariés qui viennent en stage formulent souvent les mêmes souhaits. D’abord, ils veulent pouvoir mettre en place facilement les nouveaux produits, quand ils retournent dans leurs entreprises. Ensuite, ils souhaitent que leur production colle aux tendances du marché et réponde aux besoins des consommateurs. Aujourd’hui, leurs exigences sont fortes en termes de qualité, de santé, de naturel, de diversité, de proximité et d’exotisme aussi… Toute l’année, les formateurs, tous de grands « pros », sont sur le terrain. Ils interviennent directement dans les entreprises, animent des formations collectives… Les programmes de leurs formations tiennent compte de ces réalités du marché et des contraintes quotidiennes que rencontrent les boulangers-pâtissiers.
En 2010, il y en a vraiment pour tous les goûts 50 stages figurent au nouveau catalogue : 21 en boulangerie, 13 en pâtisserie, 4 en déco-vitrine, plus des stages d’initiation, de préparation à la reprise, un spécial nutrition et un spécial enseignants. En boulangerie, des incontournables tels que Levain liquide dans vos fournées, Qualité et rationalisation du travail, Fabrications différées côtoient des nouveautés telles que Tartes boulangères sucrées, Décors et concours ou La boulangerie « bio » un vrai savoir-faire. Côté pâtisserie, la diversité est aussi au rendez-vous. Pour exemple : Croquembouches de cérémonie, Tartes salées et petit traiteur, Entremets modernes, mais aussi Le travail du sucre d’art, Variation autour de la pâtisserie ou encore Bousculez vos rayons ! Côté magasin, Des histoires de Pâques, Noël éblouissant permettent de préparer sa déco, bien avant le rush. Clairement présentés, les 50 stages font l’objet d’une fiche détaillée. Un calendrier central récapitule l’ensemble, selon des codes couleurs qui facilitent et agrémentent la lecture.
4 bonnes raisons de venir en stage à Rouen
La première s’impose : pour rester dans la course, il est devenu indispensable de se former tout au long de sa vie professionnelle, et ce quel que soit le nombre de diplômes qu’on détient.
La deuxième : quitter son entreprise 3 jours, c’est prendre un peu de recul pour mieux « s’y remettre ». La troisième : confronter ses idées avec d’autres professionnels, s’entourer des conseils avisés des formateurs, c’est tout bénéfice. La quatrième : se former, c’est aussi de la convivialité et de bons moments à vivre. Chefs d’entreprise, salarié(e)s à la production ou à la vente, le catalogue INBP 2010 recèle forcément un stage fait pour vous.