Les Nouvelles de la Boulangerie

Téléthon 3 et 4 décembre 2010

On a tous raison(s) d’y croire

Une association de malades engagée pour la médecine de demain.
Association de malades et parents de malades, l’Association Française contre les Myopathies (AFM) a décidé d’agir collectivement pour développer les thérapies innovantes pour les maladies neuromusculaires et, plus globalement, les maladies rares. Le Téléthon est le maillon central de la stratégie qu’elle met en oeuvre pour impulser les succès médicaux de demain. Agissant dans un domaine longtemps délaissé par l’Etat et par l’industrie, elle a fait le choix d’une stratégie d’innovation qui l’a notamment conduite à créer ses propres laboratoires comme le Généthon (cartes du génome, thérapie génique) ou l’Institut de Myologie (science et médecine du muscle). Au cours de ces dernières années, cette stratégie a démontré son efficacité avec des premières victoires thérapeutiques pour les malades (bébés-bulle, adrénoleucodystrophie). Elle a récemment prouvé sa pertinence pour une maladie du sang (la bêta-thalassémie), l’une des maladies génétiques les plus fréquentes dans le monde.

Des résultats qui donnent à la médecine de nouveaux outils au bénéfice de tous. Toutes ces percées ont été réalisées par des équipes françaises soutenues de longue date par l’Association Française contre les Myopathies (AFM) grâce aux dons du Téléthon.

Les nouvelles thérapies que défriche l’AFM sont également prometteuses pour des maladies plus fréquentes ou certaines lésions accidentelles. L’un des essais qu’elle soutient porte, par exemple, sur le traitement de l’infarctus du myocarde au moyen de cellules souches. De même, le traitement actuellement testé pour la progeria, une maladie très rare provoquant un vieillissement accéléré des enfants, pourrait permettre de combattre l’un des effets secondaires des trithérapies utilisées contre le sida : le vieillissement prématuré des cellules du patient.

Ainsi, la dynamique insufflée par l’AFM-Téléthon pour certaines pathologies rares, bénéficie grâce à un mécanisme d’entraînement, à la recherche de traitements pour des maladies beaucoup plus fréquentes, confirmant ainsi l’engagement de l’association au service de l’intérêt général.

Quelques chiffres clés pour 2009 :
– 95 200 117 millions d’euros collectés lors du Téléthon 2009
– 1 million de donateurs, 200 000 bénévoles, 53 000 associations et 10 000 communes mobilisées
– 80 % des emplois sont consacrés aux missions sociales ; les frais de collecte et de gestion restent inférieurs à 20 %
– 3 missions sociales : guérir (2/3 du budget missions sociales), aider, communiquer (communication liée aux missions sociales)
– Les dons collectés par le Téléthon représentent 3 % de la générosité publique
– 3 millions de Français sont concernés par les maladies rares, 30 millions en Europe

Le « Téléthon des boulangers » :
Les 3 et 4 décembre, dans votre boutique, soutenez le Téléthon en confectionnant les pains Boulanger « 3637 ». Vous ferez ainsi connaître l’identité visuelle « boulanger » à vos clients, les incitant à composer le 3637 pour accroître la collecte.