Les Nouvelles de la Boulangerie

Thermothérapie : du chaud contre les maux

Une médecine douce qui réchauffe… La thermothérapie utilise la chaleur pour soulager une affection. À côté de la cryothérapie qui se sert du froid pour rompre la chaîne de la douleur, la thermothérapie s’appuie sur une augmentation de la température pour agir en profondeur sur les zones sensibles et faire disparaître les douleurs musculaires et les petites tensions du corps. Efficace et sans effet secondaire, cette thérapie de la chaleur devient un bon réflexe à appliquer au quotidien…

Un traitement naturel

La méthode est ancestrale. Un vrai remède de grands-mères qui gardaient précieusement leurs bouillottes à portée de main. Et pourtant, la thermothérapie fonctionne ! Elle a l’avantage d’être simple, peu coûteuse et de pouvoir s’associer à d’autres techniques pour venir à bout plus rapidement des petits maux. En dilatant les vaisseaux sanguins les entourant, la chaleur augmente l’afflux d’oxygène vers les muscles, aidant à guérir le tissu endommagé. Elle va également stimuler les récepteurs sensoriels de la peau, ce qui aura pour effet de diminuer la transmission des signaux de douleur au cerveau.

Chaleur sèche ou humide

Bain chaud ou bouillotte ? Deux types de chaleur s’offrent à vous, avec des intérêts complémentaires. Pour une relaxation de tout le corps, vous préfèrerez une chaleur humide, comme celle d’un hammam ou d’un bain, auquel vous aurez rajouté des huiles essentielles pour concentrer son efficacité. Vous pouvez également appliquer des serviettes à la vapeur pour renforcer la décontraction musculaire.

Pour ceux qui n’ont pas envie de se mouiller, la chaleur sèche leur apporte une solution pratique. Il suffit alors de placer des coussins ou des patchs chauffants sur la zone douloureuse. Attention de ne pas les laisser en place trop longtemps pour éviter de déshydrater la peau ! Une séance de sauna infrarouge, qui repose sur une chaleur sèche, permet également une détente en profondeur. Sèche ou humide, les deux méthodes apportent des résultats. À chacun sa préférence !

chaud devant !

Vous n’appliquez jamais de la glace à même la peau. La thermothérapie nécessite les mêmes précautions. Il est essentiel de bien isoler la source de chaleur de la peau pour éviter tout risque de brûlure. Il est important de rappeler qu’on ne place jamais une compresse brûlante sur une plaie ouverte ou sur une peau présentant une infection que le chaud pourrait irriter. À noter que la thermothérapie est déconseillée pour soigner les inflammations, les entorses ou encore les œdèmes. C’est le froid, dans ces cas-là qui prend le relais !

Thermothérapie, pour quoi faire ?

Ses usages sont multiples, même si son utilisation est particulièrement appréciée au niveau musculaire.

Elle reste efficace pour soulager :

– Les douleurs de dos, du lumbago au torticolis ;

– Les crampes digestives.

En prévention, elle possède une action pour :

– Diminuer les effets du stress qui contribue à générer des contractures ;

– Améliorer l’échauffement musculaire avant un entraînement.