Les Nouvelles de la Boulangerie

Trois conseils pour choisir les bonnes garanties

Exercer le métier de boulanger est à la fois passionnant et exigeant. Pour rester serein si le pire survient et faire face financièrement aux risques liés à l’activité, le choix de la bonne assurance multirisque est fondamental. Suivez les conseils de la MAPA…

1) Couvrir les locaux… et les équipements

Compte tenu des spécificités du métier (four, farines…), il est conseillé de choisir une solution d’assurance sur mesure, parfaitement adaptée au métier de la boulangerie.

Objectif : obtenir une couverture appropriée, quel que soit le sinistre.

Pour parvenir à relever ce défi, la MAPA a conçu ses formules d’assurance à partir d’un socle comprenant les « indispensables ». Puis, selon la situation de chacun, le boulanger module ce socle en ajoutant les garanties complémentaires nécessaires à son activité. Bien évidemment il faut penser à couvrir le matériel.

À la MAPA, le matériel peut être couvert grâce à une indemnisation à hauteur de la valeur d’usage ou à neuf. Certains contrats sont détaillés selon la nature de l’équipement (four à pain, façonneuse à pain, pétrin, batteur, mélangeur, chambres froides, vitrines réfrigérées, chambre de pousse, fermentation…).

Bon à savoir : à la MAPA le four de boulangerie est garanti à vie quel que soit son âge en cas d’incendie ou d’explosion1.

2) Couvrir les locaux… et l’activité

Un four défaillant, un fournisseur qui n’honore pas une commande, la chaîne du froid qui est rompue… autant de situations qui ne sont malheureusement pas rares, mais vous obligent à arrêter l’activité. Or, en cas d’arrêt, c’est l’équilibre financier de l’entreprise et sa pérennité qui sont en jeu. Car pendant ce temps, les factures, les échéances de prêt, les cotisations… continuent de « tomber ».

La garantie perte d’exploitation « protège » le chiffre d’affaires. Elle entre en jeu pour éviter des conséquences économiques dramatiques, et des options permettent de bénéficier d’une indemnisation forfaitaire. L’enjeu : pouvoir faire face financièrement pour mieux reprendre.

3) Couvrir les locaux… et l’imprévu

La responsabilité civile professionnelle ou RC Pro couvre la responsabilité de l’entrepreneur si celle-ci devait être engagée. Un client qui chute dans la boulangerie, une enseigne qui s’envole sur une voiture en stationnement… les possibilités de voir sa responsabilité engagée sont nombreuses. La RC Pro aide à trouver rapidement des solutions.

1 Voir conditions en agence

——————————————————————————————————————————-

La boulangerie, notre passion !

La MAPA est partenaire de la confédération de la boulangerie-pâtisserie française depuis 1980. C’est la seule assurance dotée de cette expertise : nous connaissons les contraintes spécifiques au métier de boulanger. Nous nous déplaçons sur votre lieu d’exercice pour réaliser l’étude personnalisée, mais également ré-estimer avec vous vos besoins, ou vous accompagner lors des coups durs.

Pour en savoir plus; contactez votre conseiller MAPA au :