Les Nouvelles de la Boulangerie

Variétés de blés sélectionnées par la meunerie pour 2014

En 2014, la meunerie française affine ses critères d’évaluation des variétés dans le but d’améliorer la disponibilité ainsi que la diversité des blés pour les meuniers sur l’ensemble du territoire.

145 variétés de blé composent désormais les listes de Blés Pour la Meunerie Française (BPMF) qui s’enrichissent, en 2014, de 24 nouvelles variétés. 7 variétés accèdent au statut de Variétés Recommandées par la Meunerie (VRM) dont la liste publiée en comprend désormais 57 (30 panifiables, 13 de force, 4 biscuitiers et 10 pour l’agriculture biologique).

7 nouvelles Variétés Recommandées par la Meunerie (VRM)

Les listes de VRM sont prescrites à l’attention des producteurs en vue des prochains semis. Toutefois les variétés de ces listes peuvent également être considérées VRM par les utilisateurs dès la récolte 2014.

En 2014, les variétés Calabro, Oregrain, Solveig et Sy moisson complètent la liste des variétés recommandées pour les blés panifiables. De même, Molinera et Valbona sont inclus dans les blés de force et Skerzzo pour les blés biologiques.

Cette année, les variétés admises dans les essais ANMF/Arvalis sont Conexion (zone sud), Falado (zone sud), Lavoisier, Norway et Starway pour les blés panifiables.

L’ANMF est vigilante sur la présence de variétés adaptées pour la zone sud dans ses listes afin d’améliorer la disponibilité des VRM pour les meuniers sur l’ensemble du territoire.

La valeur meunière prise en compte dans l’évaluation des blés meuniers

Pour la deuxième année de mise en place de ce dispositif, les variétés Calabro, Laurier, Oregrain et Sy Moisson ont été évaluées sur le moulin pilote de l’Enilia-Ensmic à Surgères. Ce moulin permet d’analyser la valeur meunière des blés en condition semi-industrielle. La variété Laurier a ainsi révélé une très bonne valeur meunière. Toutefois, sa valeur technologique doit être confirmée au cours d’une seconde année d’observation. Les variétés Alhambra, Ionesco (pour la zone sud) et Matheo ont été retenues pour être étudiées l’année prochaine.

En dépit de ses bonnes caractéristiques technologiques, la variété Calcio ne sera pas étudiée sur le moulin pilote en raison de l’absence de surfaces de multiplication de semences.

L’ANMF relève le taux de protéines attendu pour les blés panifiables issus de l’agriculture biologique

Afin de répondre à l’évolution des besoins des clients de la meunerie sur le marché de la farine biologique, le taux de protéines attendu par la meunerie pour les blés panifiables issus de l’agriculture biologique est relevé de 10,5% à 11%. Ce taux reste toutefois à préciser en fonction des variétés.

Dans le cadre de l’accord interprofessionnel sur les protéines qui entre en vigueur le 1er juillet 2014, l’ANMF rappelle que le taux de protéines attendu par la meunerie pour les blés panifiables est de 11,5% à 12,5% à préciser en fonction des variétés.

Les travaux d’évaluation des variétés de blés que conduit l’ANMF aboutissent, chaque année, à la publication de la fiche blés meuniers à l’attention des producteurs, des organismes stockeurs et des meuniers. Elle oriente les choix des semis 2014, permet une mise à jour pratique de la liste des blés BPMF pour les spécifications des contrats et plus généralement elle rappelle les conditions d’approvisionnement de blés pour la meunerie.

La meunerie française utilise près de 5 millions de tonnes de blé dont la majorité des achats se fait sur des mélanges de variétés « BPMF ». L’ANMF, par la publication des « Blés Meuniers », contribue à la grande qualité des blés français pour l’ensemble des utilisateurs sur le marché intérieur et à l’exportation.