Les Nouvelles de la Boulangerie

Ventes d’été : stimulez la gourmandise

Voici venu l’été ! Qu’elle soit synonyme pour vous d’activité intense (zone touristique, remplacement de confrères) ou d’activité ralentie, la saison doit être l’occasion de faire des propositions différentes à vos clients avec une gamme d’été, dans une présentation adaptée et vendue à travers un argumentaire propre à stimuler la gourmandise.

« Stimulation gourmande », ce sont les deux termes qui guideront notre réflexion. « Gourmande » évoque le plaisir, les douceurs, les sucreries. « Stimulation », autrement dit le fait d’augmenter le plaisir, d’éveiller (les papilles, en l’occurrence), de donner un coup de fouet…


Une gamme d’été

Côté produits, l’éveil des papilles peut se faire avec des fruits de saison, des fromages frais, des épices d’ici et d’ailleurs, des herbes aromatiques, des fleurs (hibiscus par exemple, pour la couleur et le goût), des produits glacés (sorbets ou verrines), des salades associant légumes, fruits et graines. Pensez à apporter de la couleur et à varier les formes. Afin de mettre en avant ces produits d’été, n’hésitez pas à enlever temporairement une partie de votre gamme habituelle.


Un vocabulaire alléchant

L’été étant une période plus légère, gaie et festive (avec sagesse toutefois), il est important aussi d’avoir une attitude adéquate en magasin. Le langage adopté pour présenter les produits doit aussi donner envie de les découvrir, de les goûter, voire d’en redemander. La promesse du « plaisir à venir » se traduit par le vocabulaire choisi. Souvent les explications données sur les produits sont soit trop sommaires, soit trop techniques. Par exemple, dire « c’est un gâteau avec des fruits confits » n’apporte rien car le client voit par lui-même que le gâteau est garni de fruits confits. Dire « il s’agit d’un gâteau composé d’une farine complète, de fruits confits de Carpentras et d’une pointe de poivre de Sichuan » fournit trop d’informations techniques. Or, le client a plutôt besoin d’entendre : « c’est notre création, elle va vous émoustiller les papilles ». Voici quelques exemples pour un argumentaire qui incite à l’achat. Pour un produit à l’hibiscus : « Nous infusons nous-mêmes les fleurs pour un goût bien prononcé ». Des herbes aromatiques : « La menthe utilisée vient de notre production en pot ». Un sorbet : « Nous coulons nos esquimaux en y glissant quelques fruits décoratifs ». Les phrases peuvent aussi montrer votre implication. « Cela se conserve très bien jusqu’à demain », ce qui implique que vous êtes sûrs du résultat ; « nous pouvons le personnaliser à votre guise », ce qui démontre votre capacité d’adaptation aux demandes ; « c’est le dessert idéal par cette chaleur », ce qui montre que vous vous souciez du bien-être du client ; « nous avons amélioré la recette avec des ingrédients totalement locaux », ce qui témoigne d’une recherche de qualité ; « c’est un mélange original », qui montre une créativité propre à surprendre le client…


Une déco attractive


En termes de décoration, la boutique doit aussi prendre « un coup de fouet ». Il n’y a pas qu’à Noël et Pâques que l’on met en scène les produits ! L’image rendue doit susciter l’envie de rentrer auprès de vos clients habituels, mais aussi des clients de passage qui pourraient ainsi vous découvrir, puis revenir ou en parler autour d’eux. Vous pouvez traduire la légèreté de l’été simplement avec des boules en papier de toutes les couleurs et tous les diamètres, des lanternes, des cages à oiseaux en osier, des fleurs, des fruits, des coquillages, suivant votre inspiration…

Source INBP