Logo Les Nouvelles de la Boulangerie

Vers moins de Cadmium dans les engrais

La commission européenne et le Parlement veulent abaisser les seuils de cadmium (élément toxique cancérogène et perturbateur endocrinien, entraînant des pathologies rénales et osseuses) présent dans les engrais phosphatés abondamment utilisés dans l’agriculture française (projet de faire passer la teneur actuelle des engrais en cadmium de 60mg/kg à 40mg d’ici 3 ans et à 20 mg d’ici 12 ans, sachant que 14 Etats membres ont déjà une réglementation inférieure à 60mg/kg). Cette évolution serait plutôt positive pour les produits finis. En effet une diminution de l’apport de cadmium diminuerait la pollution des sols (sur le long terme) et donc celle des céréales notamment le blé dur qui se trouve être très sensible à l’accumulation de cet élément chimique. A noter qu’une étude publiée dans la revue British Journal of Nutrition montre des taux nettement moins élevés de métaux lourds dans les cultures bio (près de 50 % de cadmium en moins).