Les Nouvelles de la Boulangerie

Web TV CNBPF : le 1er épisode de « Café Croissant »

Le 3 janvier dernier, sur la chaîne YouTube de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française, a été diffusé le 1er épisode de « Café Croissant », la Web TV dédiée aux actualités de la boulangerie-pâtisserie.

Vous tenir informé de tout ce qui concerne votre profession, c’est l’une des raisons premières de la Confédération !

Une Web TV pour les boulangers

La Confédération a décidé de créer sa Web TV, intitulée « Café Croissant », pour éclairer sur le métier, un nouveau support d’informations complémentaire au journal Les Nouvelles de la Boulangerie-Pâtisserie. Des émissions, mêlant plateau et reportages, seront postées chaque mois sur la chaîne YouTube de la CNBPF nommée Confédération Nationale Boulangerie.

Sur le plateau, un invité pourra échanger avec le rédacteur, consultant et présentateur Jean-Paul Bury sur un sujet en particulier. Des reportages et interviews sur des actualités et événements récents complèteront l’émission mensuelle. De véritables immersions dans l’univers de la boulangerie-pâtisserie où la parole sera donnée aux professionnels, aux élus, pour qu’ils puissent partager leur savoir-faire, leur vision et leur expérience.

Retour sur la première émission

Xavier Casalini, secrétaire général de la CNBPF, était l’invité de ce premier épisode diffusé le 3 janvier. Il a pu ainsi répondre à la question de Jean-Paul Bury : pourquoi créer une Web TV ? « On a vu au travers de la crise liée à la Covid-19 qu’il y avait une nécessité d’informer les professionnels quasiment au quotidien », affirme-t-il, « l’idée étant d’être complémentaire avec le journal Les Nouvelles de la Boulangerie-Pâtisserie ». Dans une société où le numérique a pris une place considérable, une Web TV a toute son importance, d’autant qu’elle constitue « un outil plus accessible » comme l’affirme Jean-Paul Bury. « On pourra regarder les émissions sur la chaîne YouTube de la Confédération, on pourra donc les visionner à toute heure du jour et de la nuit », confirme ainsi Xavier Casalini. 

L’émission s’est ensuite poursuivie par la présentation des vœux 2022 par le président de la Confédération, Dominique Anract, qui révèle un des souhaits les plus chers de la profession « Une année 2022 particulière car nous formons le vœu, qu’en octobre prochain, l’Unesco inscrive, comme nous l’espérons tous, notre baguette de tradition au patrimoine immatériel de l’humanité ».

Rétrospective de l’année 2021 

L’émission a proposé une rétrospective des événements majeurs de l’année 2021 : le 1er anniversaire de la marque Boulanger de France, la cérémonie de la galette le 13 janvier ainsi que l’annonce le 26 mars, par la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, que la candidature des savoir-faire artisanaux et de la culture de la baguette de pain sera présentée au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

Après une année blanche, Café Croissant est également revenu sur les concours nationaux de cette année : le concours de la Meilleure Baguette de Tradition Française remporté par Valentin Lecoeur et le concours national du Meilleur Croissant au Beurre dont le lauréat est Adrien Ozaneaux. Ces-derniers ont pu livrer leur témoignage sur l’impact de ces concours dans leur quotidien :  davantage de notoriété ainsi qu’une demande plus importante. L’émission a mis en valeur la 8ème édition de la Semaine de l’Excellence (du 23 au 26 novembre). Le 1er prix du Concours des Meilleurs Jeunes Boulangers de France a été attribué à Julie Unterreiner, ainsi qu’une première place sur le podium du Trophée des Talents du Conseil et de la Vente en Boulangerie-Pâtisserie remportée par Sullivan Bigand.

L’augmentation des prix des matières premières, notamment du blé et du beurre, qui a marqué cette année 2021, a également été évoquée dans cette émission. Enfin, cette rétrospective s’est conclue par le retour sur la signature de la convention de partenariat entre la CNBPF, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) et l’Œuvre des Pupilles Orphelins et le Fonds d’Entraide des Sapeurs-Pompiers de France (ODP).