Les Nouvelles de la Boulangerie

Worldskills à Kazan : une compétition tournée vers les métiers

Antoine Heurteux a représenté la France dans la catégorie « Métiers de l’alimentation ».

Cet événement rassemble tous les deux ans, sous l’égide de WorldSkills International, près de 1 600 compétiteurs de moins de 23 ans, venus des cinq continents, qui s’affrontent dans une cinquantaine de métiers mobilisant des savoir-faire allant de ceux du Bâtiment aux Nouvelles Technologies, en passant par l’Industrie, l’Automobile, l’Alimentation, les Services, la Communication et le numérique ou encore les métiers du Végétal. Il s’agit donc d’une occasion unique pour ces jeunes de mesurer leurs compétences à l’international et de donner une image juste, vivante et dynamique des métiers d’aujourd’hui. L’objectif principal de cette compétition, pour laquelle la Confédération est partenaire, est la promotion de la formation professionnelle et des jeunes qui s’y engagent, l’un des outils majeurs du développement social et économique.

Antoine Heurteux, 20 ans, lauréat du Concours du Meilleur Jeune Boulanger, champion de France (finales nationales Normandie 2018), a disputé les finales mondiales Worldskills à Kazan en Russie du 22 au 27 août (Catégorie « Métiers de l’alimentation »). Depuis cinq ans, ce jeune tourangeau travaille aux côtés de Frédéric Flu, en contrat d’apprentissage, à la boulangerie « Gourmets 3 » de Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire). Sa devise : « Le travail paie toujours, alors autant se donner à fond ». Trois autres candidats français se sont présentés dans la Catégorie « Alimentation » : François Eustace dans la catégorie Cuisine, Romain Bert dans la catégorie Pâtisserie-Confiserie et Louis Cozette dans la catégorie Service en Salle.

Un tremplin professionnel

Ils sont 44 jeunes talents âgés de 17 à 23 ans à avoir gagné leur place dans cette équipe tant convoitée. Avec plus de 1 600 compétiteurs, les jeunes Français ont tout fait pour se démarquer dans leur domaine de compétence.

Afin de les armer pour faire face à la pression et aux exigences de cette compétition, WorldSkills France a mis en place un dispositif complet. Ce dernier conjugue le perfectionnement technique d’une durée de 5 à 8 semaines non consécutives et pour lesquelles les experts métiers établissent un plan d’action pour optimiser la préparation technique de chaque compétiteur, et la préparation physique et mentale répartie en deux sessions d’une semaine qui aident à renforcer l’esprit d’équipe, gérer ses émotions en situation de stress, dépasser ses limites et augmenter sa résistance à la fatigue.

Les compétiteurs des Finales Nationales des Olympiades des Métiers sont issus de toutes les voies de formation professionnelle qu’offre le système éducatif français : ils sont apprenti(e)s, élèves de lycée et lycée professionnel, Compagnons, étudiant(e)s…

Après les Finales Nationales des Olympiades des Métiers, les compétiteurs sélectionnés disposaient de six mois pour se préparer à cette compétition.

Dans les centres d’excellence WorldSkills France, les jeunes étaient encadrés par les experts WorldSkills France : des professionnels reconnus et rompus aux compétitions internationales.